Des Pages et des Mots

17 octobre 2017

Merci Francine !

La semaine dernière, dans ma boite aux lettres, une très jolie participation de Francine à mon stock de cartes pour le marché de Noël de mon association : 

Francine

Nul doute que ces cartes partiront très vite ! Merci Francine de ta générosité pour les enfants !

Posté par christelle02 à 05:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 octobre 2017

recette automnale

Le week-end dernier, il faisait déjà beau, et tout le monde a apprécié les rayons du soleil de l'automne... tout particulièrement nos amis poilus. La preuve : 

fripouille automne

 Elle a l'air d'apprécier !! 

Posté par christelle02 à 05:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2017

lectures jeunesse

Cet été, je me suis aussi plongée dans quelques lectures jeunesse : 

ete 2017 jeunesse

"le royaume de Kensuké" : Le 28 juillet 1988, Michael embarque avec ses parents et leur chienne, Stella, sur un voilier pour faire le tour du monde. Ils s'arrêtent, parfois, pour de fabuleuses escales, Afrique, Amérique, Australie, jusqu'au jour où survient un terrible accident. Le jeune homme se retrouve échoué, avec sa chienne, sur une île déserte perdue au milieu du Pacifique. Va-t-il pouvoir survivre, affamé, menacé par toutes sortes de dangers? Reverra-t-il jamais ses parents ? Un matin, alors que l'épuisement le gagne, Michael trouve auprès de lui un peu de nourriture et d'eau douce. Il n'est pas seul...

J'ai acheté ce livre à ma Grande cet été, en disant que je l'avais vu souvent au programme des classes de 6ème. Bien m'en a pris, car effectivement, elle l'aura à lire dans l'année. En attendant, c'est moi qui vient de le lire, et j'ai adoré ce livre ! Une histoire d'amitié exceptionnelle, entre un homme et un enfant, dans un environnement parfois hostile, parfois nourrissier ... Très bien écrit, et bien traduit, ce livre jeunesse est vraiment un très bon moment de lecture. Une vraie découverte ! YYYYY

***

"les mille oiseaux d'Hiroshima" : Sadako aime les feux d'artifice, le goût de la barbe à papa, et rêve de courir aussi vite que le vent. Mais Sadako est née à Hiroshima. Une ville ravagée par la guerre. Une ville ravagée par la bombe atomique. Et Sadako a la «maladie de la bombe». Alors, tous les jours, elle plie des oiseaux en papier. Car, selon une vieille légende, elle sera guérie par les dieux si elle en fabrique mille.   

J'ai été totalement "cueillie" par ce petit livre, l'histoire vraie de Sadako, petite fille d'Hiroshima, partie trop tôt d'une leucémie contractée à cause de la bombe. Il s'agit de la petite Sadako Sasaki, dont l'histoire a ému le Japon tout entier, à tel point qu'on la retrouve tout en haut du monument d'Hiroshima à la mémoire des enfants sacrifiés. YYYYY

1301575006-fk4r3vfv

 ***

 

"hate list" : Lorsque Valérie franchit le seuil du lycée, elle sait que rien ne sera plus jamais pareil. Cinq mois plus tôt, Nick, son petit ami, a ouvert le feu dans la cafétéria de l’école, tuant une dizaine d’élèves avant de se suicider. Des élèves agaçants, pénibles et arrogants qui figuraient sur la liste que Valérie et Nick ont tenue pour se défouler. Pourquoi ce qui n’était qu’un jeu est devenu un drame ? Comment va-t-on accueillir son retour au lycée ? Est-elle aussi coupable que Nick ?

J'ai été happée par cette histoire aux accents de "bowling for Colombine", une aventure au coeur de l'horreur, des ravages et des conséquences du harcèlement ... J'ai beaucoup aimé ce livre, même si je ne suis plus adolescente depuis trop longtemps peut-être pour m'identifier au mal-être de cette jeune fille, à ses pensées, ... Un très bon livre. YYYYY

***

"boys don't cry" Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...

Une vraie découverte ! De la question de la paternité de Dante qui réduit à néant ses espoirs d'un avenir brillant, au combat de son petit frère Adam contre l'homophobie, l'histoire nous plonge dans la vie d'une famille presqu'ordinaire que deux événements vont venir bouleverser. L'écriture est efficace, sans fioriture, sans fard, l'histoire est tellement forte, tellement vraie que j'ai eu du mal à lâcher ce livre dès les premières pages. Un très bon livre. YYYYY

***

Voilà pour cette semaine. A bientôt pour la suite de mes lectures d'été et de la rentrée. 

 

Posté par christelle02 à 06:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

05 octobre 2017

Merci

Un passage rapide, même si je n'ai pas eu le temps de faire les photos, pour dire MERCI à Mireille, qui m'a envoyé un gros paquet de cartes pour ma vente de fin d'année. Je reviendrai vous montrer les photos bientôt, mais je voulais déjà dire un gros merci à Mireille pour cet envoi, qui commence la série des cartes reçues. 

téléchargement

 

Posté par christelle02 à 04:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

04 octobre 2017

Cet été, j'ai lu ...

Cet été, pendant nos vacances, j'ai réussi à trouver le temps de lire, à un rythme qui me plaisait ... c'est-à-dire au moins deux livres par semaine, parfois plus s'ils étaient courts. Voici donc une première partie de mes lectures : 

ete 2017

"Le parfum du bonheur est plus fort sous la pluie" "Je ne t'aime plus."
Il aura suffi de cinq mots pour que l'univers de Pauline bascule. Installée avec son fils de quatre ans chez ses parents, elle laisse les jours s'écouler en attendant que la douleur s'estompe. Jusqu'au jour où elle décide de reprendre sa vie en main. Si les sentiments de Ben se sont évanouis, il suffit de les ranimer. Chaque jour, elle va donc lui écrire un souvenir de leur histoire. Mais cette plongée dans le passé peut faire resurgir les secrets les plus enfouis. 

Un bon moment de lecture, avec quelques passages très drôles, une écriture sympathique. On lit V. Grimaldi comme on écouterait une copine raconter ses mésaventures. Un de ces livres qui font du bien. YYYYY

***

"En voiture, Simone"Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut : un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après quarante ans de mariage, Martine. Leurs fils, Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants ; Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps ; Alexandre, rêveur mou du genou. Et... trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée ; Laura, végétarienne angoissante ; Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l'arrivée va déstabiliser l'équilibre de la tribu. Mettez tout le monde dans une grande maison en Bretagne. Ajoutez-y Antoinette, une grand-mère d'une sagesse à faire pâlir le dalaï-lama, et un chien qui s’incruste. Mélangez, laissez mijoter... et savourez !

Un autre bon moment de lecture. Je l'ai lu d'un trait, le sourire aux lèvres, des images de personnes / personnages familiers dans la tête au fil des pages. Comme le précédent d'Aurélie Valognes, un très bon moment de lecture, idéal pour l'été. YYYYY

***

"tu comprendras quand tu seras plus grande"Quand Julia débarque comme psychologue à la maison de retraite Les Tamaris, à Biarritz, elle ne croit pas plus au bonheur qu’à la petite souris. Pire, une fois sur place, elle se souvient qu’elle ne déborde pas d’affection pour les personnes âgées. Et dire qu’elle a tout plaqué pour se sauver, dans tous les sens du terme. Au fil des jours, Julia découvre que les pensionnaires ont bien des choses à lui apprendre. Difficile pourtant d’imaginer qu’on puisse reprendre goût à la vie entre des papys farceurs, des mamies fantaisistes et des collègues au cœur brisé… Et si elle n’avait pas atterri là par hasard ? Et si l’amour se cachait là où on ne l’attend pas ?

Ce livre de Virginie Grimaldi m'a valu un des plus beaux fous-rire de lecture de l'été, et depuis longtemps même ! Je riais tellemement que j'ai fait lire l'extrait en question à mon Zhom et à ma Grande, qui ont bien ri aussi  ! J'ai vraiment apprécié ce livre, je peux même dire que c'est mon préféré des trois de V. Grimaldi. Un excellent moment de lecture, un livre qui vous accroche un sourire sur le visage pour un bon moment. YYYYY

***

"l'écrivain de la famille" : A sept ans, Édouard écrit son premier poème, quatre rimes pauvres qui vont le porter aux nues et faire de lui l'écrivain de la famille. Mais le destin que les autres vous choisissent n'est jamais tout à fait le bon... Avec grâce et délicatesse, Grégoire Delacourt nous conte une histoire simple, familiale, drôle et bouleversante.

J'ai ouvert ce livre, avec beauocup d'espoir car j'avais aimé mes autres lectures de cet auteur. J'ai souri de la coïncidence en découvrant sur la première page qu'il est question du village où j'étais en vacances, ... mais au final, j'ai moyennement aimé ce livre. Je l'ai trouvé peu crédible, les traits un peu trop poussés pour moi.  YYYYY

***

"pardonnable, impardonnable"Un après-midi d'été, Milo, douze ans, fonce à vélo sur une route de campagne. L'ivresse de la descente, un virage, et c'est la chute. Tandis que l'enfant se bat pour sa vie, c'est toute sa famille qui vole en éclats. Milo était censé réviser ses cours d'histoire. Que faisait-il sur cette route ? Chacun cherche le coupable, mais personne n'est innocent. Dans ce ballet des aveux où défilent les parents, Céleste et Lino, l'indéchiffrable grand-mère Jeanne et la jeune tante Marguerite, se dessinent peu à peu les mensonges, les rapports de force et les petits arrangements qui cimentent la famille. L'amour que tous portent à Milo suffira-t-il à endiguer la déflagration?

Que de sentiments se mêlent dans ce livre, des histoires de non-dits, des secrets de famille, des sentiments exacerbés par la douleur, ... L'écriture de Valérie Tong Cuong est efficace, la plume est acérée, juste, nous emmenant d'un sentiment à un autre, d'un sourire aux larmes, ... j'ai beaucoup aimé ce livre. un très moment de lecture, tant pour l'intrigue que pour le style. YYYYY

***

"et je danse aussi" : La vie nous rattrape souvent au moment où l’on s’y attend le moins. Pour Pierre-Marie, romancier à succès (mais qui n’écrit plus), la surprise arrive par la poste, sous la forme d’un mystérieux paquet expédié par une lectrice. Mais pas n’importe quelle lectrice ! Adeline Parmelan, "grande, grosse, brune", pourrait devenir son cauchemar… Au lieu de quoi, ils deviennent peu à peu indispensables l’un à l’autre. Jusqu’au moment où le paquet révèlera son contenu, et ses secrets.

Ce livre fait partie de ceux que j'ai acheté parce que le titre m'a attirée, sans rien en attendre de particulier. Bien m'en a pris ! Une écriture à quatre mains, efficace, qui nous fait passer du rire aux larmes, un roman épistolaire moderne, puisque par mails, une historie qui se lit d'un trait. Un livre très plaisant. YYYYY

***

"tant pis pour le sud" : Le 17 octobre à 23h32, en pleine mer, au sud des Philippines, Marc Meneric disparaît. Du moins, c'est ce qu'indique sa montre GPS, qu'il portait comme tous les autres employés de la société de prospection minière pour laquelle il travaillait.
Son frère, Vincent, lobbyiste dans la même entreprise en Afrique, décide de retracer le parcours enregistré par la montre pour tenter de le retrouver. Mais chaque fois qu'il semble approcher du but, il découvre une vérité qui l'en éloigne. Dans ce décor paradisiaque, sa course infernale se transforme alors en labyrinthe dont il n'est pas sûr de s'échapper...

J'ai lu ce livre après avoir lu autant de très bonnes critiques que de mauvaises. Après l'avoir fini, je me range du côté des seconds... ou presque. Je ne dirai pas qu'il était mauvais, mais juste que je ne suis jamais rentré dedans, d'un bout à l'autre ! En le fermant, je ne sais toujours pas pourquoi il porte ce titre... Bref, je ne le retiendrai pas comme un polar à lire, mais sans doute ne suis-je pas sensible à ce genre, puisque ce livre a rencontré son public malgré tout, le principal pour l'auteur. YYYYY

***

 

"c'est où le nord": C'est où le Nord ? est le manifeste d'une gamine un peu perdue. C'est le portrait d'une génération, une photographie de la France d'aujourd'hui. Dans un style moderne et affirmé, Sarah Maeght raconte, pleine d’espoir et avec rage, les errances d’Ella, jeune prof de 24 ans, qui ne sait pas très bien où elle va, signant un premier roman plein d’humour, de tendresse et de sensualité, où défile toute une galerie de personnages pittoresques. Lorsqu’elle quitte Dunkerque pour vivre à Paris, Victor, son compagnon, repart vivre dans le Nord. Avec Klaus, son poisson rouge, Lou, sa meilleure amie et Théo un copain homo, elle affronte avec humour les tribulations de la dure vie du lycée où elle enseigne le français à des élèves en difficulté. Quand elle rencontre Cléo qui lui fera découvrir les folles nuits parisiennes, Ella ignore encore jusqu’où cette histoire la mènera… 

Soit je n'ai plus l'âge, soit il faut être une jeune prof débarquant à Paris pour adhérer, mais je n'ai pas adhéré à cette histoire. Le style est assez agréable à lire, simple, l'écriture peut-être un peu trop syncopée à mon goût, mais c'est surtout l'histoire qui ne m'a pas emportée. YYYYYY

***

 

"les petites filles" : À Mou di, en Chine, la politique de l’enfant unique a fait des ravages. Alors qui s’inquiéterait de la disparition d’une nouvelle fillette ? Quand Lina accepte de mener dans le village une enquête discrète pour le compte d’une ONG, le piège se referme sur la jeune Française. Mené de main de maître par Julie Ewa, ce suspense formidablement documenté nous conduit au coeur d’une Chine cynique et corrompue où la vie d’une petite fille ne vaut que par ce qu’elle peut rapporter.

Vous vous en doutez, à la lecture de la quatrième de couverture, j'ai été attirée par l'histoire ! J'ai donc plongé dans ce livre, j'y ai retrouvé les citations de Xinran, les traditions chinoises, les pratiques ancestrales, ... Si j'ai moins aimé le côté "enquête des bone européens qui arrivent et font le boulot", j'ai vraiment aimé ce livre, tant pour le côté histoire, ce qui s'est passé en Chine du fait de la politique de l'enfant unique, mais aussi sur le côté corruption, collusion, ... Bref, un très bon livre ! Âmes sensibles, s'abstenir sur certains passages ! YYYYY

***

Depuis, j'ai lu aussi : 

ete 2017 suite

Posté par christelle02 à 06:43 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


02 octobre 2017

Une petite soif

Pour sourire en ce début de semaine, voici ce que ça donne quand deux chats veulent boire en même temps : 

fontaine multichats

Posté par christelle02 à 06:09 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

29 septembre 2017

Pour finir la semaine

On termine la semaine, avec une carte qui peut être utilisée pour diverses occasions : 

chat

Encore une fois, pour toutes ces cartes, j'utilise essentiellement ma boîte à chutes (devenue "tiroir à chutes"), et des bases de cartes trouvées chez Action, leur prix battant toute concurrence pour ces cartes. 

Posté par christelle02 à 06:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 septembre 2017

Ce n'est pas fini

On poursuit la série avec une carte d'anniversaire, assez simple, mais dans un style assez épuré que j'aime bien et qui plaît bien aussi : 

anniv 1

Posté par christelle02 à 06:04 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 septembre 2017

Et encore

Je continue ma série de cartes, avec cette fois une carte de condoléances (d'ailleurs, elles se sont très bien vendues l'an dernier, et on continue à m'en commander régulièrement) : 

condoleances 1

Posté par christelle02 à 06:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 septembre 2017

On continue

C'est parti pour une seconde carte vendue au profit de l'association lors du prochain marché de Noël : 

au masculin

Posté par christelle02 à 06:59 - - Commentaires [3] - Permalien [#]