Des Pages et des Mots

12 mai 2021

Défis relevés

AUjourd'hui, voici quelques cartes qui répondent à des défis sur le forum Scrapdétente :

On commence avec une dictée de carte de Danie :  

dictee avril danie

Puis, on continue avec une carte sur la base d'un mots-mêlés (je ne vous révèlerai pas les mots de suite, pour que les copines qui jouent aussi sur le forum aient le temps de jouer, mais j'en ai mis 9 sur 10) : 

 

mm7_ma10

mots meles mai

Une carte pour compléter le bingo de Mai (dernière ligne horizontale) : 

bingo_22

bingo mai

Et enfin, un petit challenge que j'ai proposé sur le forum : "proposer une réalisation avec un éléments de récup'". Pour moi : une étiquette de vêtement, de la ficelle venant d'un paquet cadeau, et le bateau issu d'un reste de jeu de découpages de mon Loulou : 

recup

Voilà. 

A bientôt. 

Je "travaille" actuellement sur un mini de naissance, pour l'arrivée dans la famille élargie d'un petit Marius, fils d'un de nos neveux. 

Posté par christelle02 à 06:20 - - Commentaires [9] - Permalien [#]


10 mai 2021

Lectures d'avril

En ce mois d'avril, j'ai fait de très belles lectures-découvertes, après un mois de mars plutôt mitigé. Il est très agréable de retrouver des livres qui font vraiment voyager, des mots qui nous emportent... 

VOici donc les lectures d'avril (un peu plus que les mois précédents, mais globalement, des livres plus courts) : 

avril 2021

Les étoiles s'éteignent à l'aube" Lorsque Franklin Starlight, âgé de seize ans, est appelé au chevet de son père Eldon, il découvre un homme détruit par des années d’alcoolisme. Eldon sent sa fin proche et demande à son fils de l’accompagner jusqu’à la montagne pour y être enterré comme un guerrier. S’ensuit un rude voyage à travers l’arrière-pays magnifique et sauvage de la Colombie britannique, mais aussi un saisissant périple à la rencontre du passé et des origines indiennes des deux hommes. Eldon raconte à Frank les moments sombres de sa vie aussi bien que les périodes de joie et d’espoir, et lui parle des sacrifices qu’il a concédés au nom de l’amour. Il fait ainsi découvrir à son fils un monde que le garçon n’avait jamais vu, une histoire qu’il n’avait jamais entendue.

Il y a quelques temps, je vous avais parlé de "jeu blanc", un autre livre qui m'avait fait découvrir cet auteur. J'ai reçu celui-ci dans un coffret Kube que l'on m'a offert. Si j'ai mis un peu de temps à l'ouvrir, c'est que la couverture ne me tentait pas plus que ça. Elle me donnait l'impression que ça allait être une lecture fastidieuse.... J'avais tort. J'ai retrouvé l'écriture sensible de R. Wagamese, sa culture indienne ; les descriptions les lieux et des usages et traditions sont justes, incisives... Je me suis vraiment régalée avec ce road-trip père-fils au cours des derniers jours du père. Je vous le recommande ! YYYYY

***

Les demoiselles « Il n'y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l'homme d'une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. » . Seule l'une de ces trois règles sera respectée. J'avais quinze ans quand j'ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d'espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu'à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d'un majordome plus grand qu'une cathédrale, d'un chauffeur louche et d'un perroquet grivois, les Demoiselles n'auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

Dès les premières pages, j'ai été happée par l'histoire de Rosa et de ses compagnes d'infortunes, traversant les Pyrennées dans les années 20, venant d'Espagne pour travailler six mois dans une fabrique d'espadrilles à Montléon, afin de gagner un peu d'argent pour constituer leurs trousseaux. De fil en aiguille, de découvertes en difficultés, Rosa va croiser la route des Demoiselles, femmes libres qui cachent une félure dans leur histoire. Dans ce roman, on part à la rencontre de l'Histoire, de ces "hirondelles", telles qu'ont été nommées ces jeunes filles espagnoles venues coudre en France, des femmes libres des années 20, on croise des inconnus, mais aussi des grands noms de l'époque, ... j'ai sincèrement plongé avec délectation dans cette histoire. J'ai passé un excellent moment de lecture. YYYYY

***

La calanque de l'aviateur Le jour où sa mère est partie, Leena s'est réfugiée dans le silence et les mots des auteurs qu'elle aime et dévore. Jeep, son frère, a préféré les rêves évanescents de la poudre. Après le décès de leur père, chacun va suivre son chemin pour tenter de se reconstruire. La jeune femme mutique débarque alors dans un village face à l'océan où elle achète une ancienne mercerie qu'elle va réhabiliter en librairie. Et lorsqu'au cours des travaux, Leena découvre un trésor caché depuis des décennies, elle tient enfin le moyen de renouer avec Jeep, dont la trace s'est perdue outre-Atlantique.

Je suis assez circonspecte après avoir fermé ce livre. Je me suis attachée aux personnages, partiluièrement à Leena, l'histoire est plutôt intéressante ; pourtant j'ai calé ! Je suis allée au bout de ce livre, mais le rythme des phrases, la recherche littéraire de l'écriture ont, à mes yeux, desservi l'histoire. La lenteur des phrases, de la lecture (pour apprécier le choix des mots et le style) ralentit le rythme général et dessert finalement l'histoire en elle-même. Enfin ce n'est que mon avis, mais j'ai l'impression d'être passée à côté. YYYYY

***

Le tourbillon de la vie Le temps d’un été, Arthur et son petit-fils rattrapent les années perdues. Plus de 60 ans les séparent, mais ensemble ils vont partager les souvenirs de l’un et les rêves de l’autre. Le bonheur serait total si Arthur ne portait pas un lourd secret.

Après avoir beaucoup aimé les premiers romans d'A. Valognes, avoir été déçue par le précédent, je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant celui-ci, mais avais malgré tout très envie de le lire (le teasing sur la page FB de l'auteure ont parfaitement fonctionné sur moi). Ce livre est l'histoire d'une merveilleuse relation entre un grand-père et son petit-fils, une histoire de transmission entre générations, avec un grand-père qui "rattrape" ce qu'il n'a pas fait avec sa fille. Ce livre, court, est empreint de vérité, de douceur, de sensibilité. Bref, j'ai adoré, c'est pour moi le plus réussi d'Aurélie Valognes. J'ai passé un très bon moment. YYYYY

***

L'aube sera grandiose Ce soir, Nine, seize ans, n'ira pas à la fête de son lycée. Titania, sa mère, en a décidé autrement. Elle embarque sa fille vers une destination inconnue, une cabane isolée, au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui révéler l'existence d'un passé soigneusement caché. Commence alors une nuit entière de révélations... Qui sont Octo, Orion et Rose-Aimée ? A qui appartient cette mystérieuse cabane ? Et ce vélo rouge, posé sous l'escalier ? Au fil d'un récit souvent drôle, parfois tragique et bouleversant, Nine découvre un étonnant roman familial. Quand l'aube se lèvera sur le lac, plus rien ne sera comme avant.

Cette fois encore, il s'agit d'un livre reçu dans le cadre d'un abonnement (Kube), et choisi pour moi par un libraire, selon mes goûts annoncés. Je dois dire que je suis à nouveau assez bluffée par la capacité à deviner, sur un questionnaire, ce qui me plaira, car j'ai vraiment aimé cette histoire. Même si elle paraît totalement invraissemblable, cette histoire est rendue réelle sous la plume d'Anne-Laure Bondoux ! Elle réussit à nous tenir en haleine avec une histoire qui n'existe que dans les livres... J'ai découvert l'auteure et le livre en ouvrant mon coffret et ce fut une très belle surprise ! Son côté "histoire invraissemblable" me fait dire que ce n'est pas un coup de coeur, mais il s'en faut de peu. YYYYY

***

La carapace de la tortue « Oui, … je suis venue sur terre comme une tortue, encombrée d’une carapace. Qui rentre la tête quand le monde extérieur est trop douloureux. J’ai essayé de leur faire comprendre qu’ils n’y pouvaient rien. Que j’étais maladroite et disgracieuse malgré eux. Malgré moi. […] Étonnant d’imaginer que les personnes disgracieuses n’ont pas conscience de leur laideur. Je l’ai toujours su, évidemment. Même si j’ai préféré considérer cela avec indulgence. Comment survivre sinon ? » . Lorsque Clotilde décide de venir s’installer à Bordeaux, sa ville natale, elle ne sait pas encore que sa vie va en être bouleversée : d’abord la découverte de voisines drôles et fantaisistes, puis l’amour d’un enfant et qui sait, celui d’un homme ? La recherche d’un travail va la conduire par le plus heureux des hasards à pénétrer un cercle bien fermé, celui de l’art contemporain. C’est dans un musée en quête de création et d’esthétisme que Clotilde va s’épanouir.

Ce court roman est une galerie de personnages étranges, loufoques, bigarrés, des personnages qui n'ont rien en commun, mais qui vont tous se révéler plus délicats qu'ils en ont l'air, avec leurs félures et leurs extravagances. Encore une fois, dans la vraie vie, aucune chance de se retrouver dans un immeuble tel que celui de ce roman (encore que, parfois, je me demande...), mais le mélange entre l'histoire et le journal intime de Clotilde en font un livre très sympathique, une histoire dans laquelle je me suis laissé embarquer. Il y a quelque chose de "ensemble, c'est tout" dans cet opus, c'est un très bon moment de lecture. YYYYY

***

A bientôt.

Posté par christelle02 à 05:48 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

07 mai 2021

On continue

Encore une semaine qui se termine avec des cartes. Celles-ci ont été faites et envoyées afin de remercier les participantes au bonheur de ma fille pour ses 16 ans. 

merci1

merci2

merci3

merci4

Posté par christelle02 à 06:57 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

05 mai 2021

Jolie Mathilde

Après la page de la jolie Alice, la cadette de la fratrie chez ma soeur, voici aujourd'hui Mathilde, l'aïnée, qui a aujourd'hui 16 ans. Il s'agit de la même série de photos d'école que celle que vous avez vue lundi et elle viendra en vis-à-vis de celle de sa soeur : 

sketch55

mathilde sketch 55

Et voilà pour aujourd'hui. Sur cette double page, j'ai utilisé des papiers qui dormaient depuis bien longtemps dans mes tiroirs, et qui vont bien avec des photos d'école selon moi. Qu'en dites-vous ? 

Posté par christelle02 à 05:28 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 mai 2021

Sweet Alice

Alors que je suis dans une période où j'ai envie de scraper des pages, j'avoue manquer d'inspiration sur les mises en page. J'ai donc repris des sketchs enregistrés sur pinterest, mais j'ai aussi repris les sketchs que je n'avais pas fait sur le forum scrapdétente (que j'ai rejoint assez récemment). 

Voici donc aujourd'hui une page faite de cette façon. Il s'agit d'une photo d'école d'une de mes nièces. La photo date puisque la demoiselle a aujourd'hui 14 ans, elle est plus grande que moi !! Mais j'adore son petit sourire tout timide sur cette photo. 

sketch34

sweet alice sketch 34

Posté par christelle02 à 06:20 - - Commentaires [11] - Permalien [#]


30 avril 2021

encore des cartes

Je termine la semaine avec encore des cartes, faites récemment, sans but ou challenge précis,... juste l'envie de me vider la tête pendant un moment en scrapant, un soir : 

amities

anniv Antonin

anniv

condo Christophe

merci

Posté par christelle02 à 05:47 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

28 avril 2021

Merci

Voici trois cartes reçues récemment : 

de Chantal :

recu chantal

de Danie Valie

(merci Laurence pour ta vigilance, et pardon pour mon erreur...) : 

reçu danie

reçu danie 2

de Jo :

(suite à la carte envoyée pour l'anniversaire de sa petite fille)

reçu Jo

Posté par christelle02 à 06:39 - - Commentaires [11] - Permalien [#]

26 avril 2021

Souvenirs

J'avoue qu'en ce moment, je retrouve le plaisir du scrap, de la carterie... et je le dois sans doute en grande partie au forum Scrapdétente. Le fait de partager, d'échanger, fait du bien, en ces périodes où on ne peut plus se voir "en vrai", et où, je n'ai donc plus le plaisir de passer des moments de scrap ou de papotage avec les scrap-copines. Je prends alors plaisir à cogiter sur les challenges, les défis, et de fait, je ressors des photos anciennes qui attendaient leur heure depuis bien longtemps. 

C'est le cas de celle d'aujourd'hui. C'est une photo prise en juin 2003, pour la fête des pères, je pense. La photo en soi n'a rien d'exceptionel, le cadrage n'est pas terrible, les couleurs sont saturées et pas top, ... en revanche, j'aime cette photo pour l'instant pris sur le vif : j'enlace ici ma mère et ma grand-mère, et nous avons toutes les trois le sourire. 

Pour l'anecdote, j'avais deux mises en page en tête et finalement, ça ne me plaisait pas. Et puis, j'ai repensé à une page faite au cours d'une dictée d'un forum en 2011 (je ne sais plus lequel, je l'avais repéré chez Scrapucine). J'ai ressorti ma page de l'époque et je l'ai adaptée-liftée.

Le challenge cette fois était d'insérer une enveloppe sur sa page. Voici donc ma page : 

souvenirs

Au passage, merci à Laurence pour les découpes mots et une partie des fleurs. 

Posté par christelle02 à 06:08 - - Commentaires [15] - Permalien [#]

23 avril 2021

Sur un air de printemps

Le soleil qui pointe son nez l'après-midi chez nous ne réchauffe malheureusement pas assez pour qu'on apprécie vraiment la saison. De fait, en ce moment, j'ai une furieuse envie de couleurs, et surtout de vert, pour compenser et créer une ambiance printanière. Voici donc deux cartes avec des papiers aux allures printanières. 

La première répond à un mots-mêlés sur le forum Scrapdétente : 

mm_6_a10

mots meles carte avril 6

J'ai utilisé 6 mots de la grille pour cette carte. Saurez-vous les retrouver ?

Puis, pour la deuxième, il s'agissait de se servir des lettres du mot "avril" : 

avril

(Anniversaire, Vert, Rond, Incliné, Love)

Et enfin, une petite carte imaginée pour un échange de printemps. Elle est partie chez Valie : 

printemps Valie

Posté par christelle02 à 07:01 - - Commentaires [10] - Permalien [#]

21 avril 2021

Grand Froid

Me revoici aujourd'hui avec une autre photo de MaGrande, issue de mon stock. Une fois encore, j'ai suivi le sketch du forum que vous avez pu voir avant-hier. Voici donc ce que ça donne : 

grand froid

J'avoue que j'adore cette photo, que j'ai aussi en version sépia et NB. Là, j'avais envie de couleurs, dans la grisaille ambiante, alors j'ai choisi cette version. Pour la petite histoire, l'étiquette avec des formes "éventail" dans le dessin a été découpée dans un carton de dosettes de café. J'ai trouvé le motif très sympa et j'ai fait de la récup'.

 

Posté par christelle02 à 06:43 - - Commentaires [9] - Permalien [#]